Airparif s’assure que l’on respire sainement en région Île-de-France

Aujourd’hui, il est difficile de trouver un coin d’air frais et naturel. Les activités humaines sont en grande partie responsables de la pollution de l’air. Les grandes villes sont les exposées à cette forte pollution. Les fumées des pots d’échappement et surtout des industries sont à l’origine de l’air chargé de gaz à effet de serre dans nos villes. Le taux d’urbanisation élevé est également un facteur favorable à cela. Paris et ses environs ne font pas exception à cette règle. Pour  y remédier, des organismes de contrôle de la qualité de l’air sont créés. Airparif est l’un d’eux organismes. Découvrez-le dans cet article.

Pollution urbaine

Toutes les pratiques allant dans le sens de la transformation d’un écosystème sont sources de pollution. Il existe plusieurs types de pollution à savoir la pollution des sols, la pollution de l’eau, la pollution de l’air, la pollution sonore, la pollution hydrocarbures et enfin la pollution par les déchets nucléaires. Tous ces types de pollution ont des effets négatifs sur le climat ainsi que sur la santé. L’exemple le plus palpable est le réchauffement climatique induisant des disparitions de certaines espèces animales et végétales.

Mesures anti-pollution

Les effets de la pollution inquiètent de plus en plus tout le monde. Selon des études épidémiologiques, les citadins subissant la pollution de l’air ont tendance à être plus allergiques aux pollens que les habitants de campagnes.  D’après l’OMS, (Organisation Mondiale de la Santee), plus de 7 millions de personnes dans le monde sont mortes prématurément en 2012 à cause de la pollution de l’air. La pollution de l’air est la plus critique ; ce qui préoccupe les organismes écologistes et structures de protection de l’environnement. Dans certaines villes, il existe des organismes mis en place pour veiller sur la qualité de l’air. Dans la région parisienne, cet organisme est Airparif. Agrée par le ministère de l’environnement, il a pour mission la surveillance de la pollution à Paris et dans toute l’Île-de-France.

Airparif : assurance d’un air sain

Sous l’initiative du ministère de l’environnement qui finance également ses activités, Airparif est créé le 23 avril 1979. C’est un sigle qui signifie Association Interdépartementale pour la gestion du Réseau automatique de surveillance de la Pollution Atmosphérique et d’Alerte en Région d’Île-de-France. L’Association est a pour rôles de:

  • protéger l’environnement à travers la surveillance en continue de la qualité de l’air
  • prévoir de possibles épisodes de pollution
  • évaluer l’impact des mesures liées à la réduction de l’émission des polluants, notamment le dioxyde de souffre, le dioxyde de carbone, le dioxyde d’azote
  • informer les médias, les citoyens et les autorités.

Airparif centralise les stations de mesures dont le Laboratoire Central de la Préfecture de police accessible à l’adresse web www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr. Elle dispose de trois outils pour l’accomplissement de ses objectifs. Le premier, ce sont les stations de mesure ; le deuxième, les campagnes de mesure. Le troisième outil est l’ensemble des outils de modélisation permettant la cartographie et les prévisions de réduction de la pollution.

Posts created 5

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut